1802 alert fire 2
L’équipe de projet arrive à la SFC Alert au Nunavut, l’endroit habité de façon permanente qui est situé le plus au nord de la planète.
L’équipe de projet arrive à la SFC Alert au Nunavut, l’endroit habité de façon permanente qui est situé le plus au nord de la planète.

La conception d’un système moderne d’extinction des incendies est une tâche complexe, mais si on y ajoute des bâtiments vieillissants, un accès limité à l’eau et des températures de -40 à -50℃, le niveau de complexité est tout autre.

C’est précisément le défi que CDC s’efforce de relever. L’entreprise gère en effet un projet de 6 millions de dollars visant la conception et l’installation de nouvelles alarmes d’incendie et d’équipement de lutte contre l’incendie à la SFC Alert au Nunavut.

Les quelque 90 bâtiments de la station – espaces de travail, logements et dépendances couvrant plus de 25 000 m2 – datent des années 1980. Ils sont dépourvus d’alarmes incendie modernes et, dans certains endroits, de gicleurs, explique Nathan Koutroulides, spécialiste technique, Gestion des projets.

Cependant, l’eau est une denrée rare. L’eau douce d’un lac situé à 2,6 km est stockée dans deux réservoirs de 100 000 litres sur le site, mais cela pourrait être insuffisant pour éteindre un incendie plus important, et il n’y a pas de source secondaire.

Paradoxalement, l’eau elle-même peut constituer un problème pour les installations qui abritent de l’équipement spécialisé ou les dépendances sans chauffage en raison des dommages qu’elle provoque – directement ou à cause du gel – lorsqu’elle est utilisée pour lutter contre le feu.

Ces facteurs ainsi que de nombreux autres obligent à intégrer « des approches différentes pour différents types de bâtiments et de contenus » dans la conception finale du système d’incendie de la station, explique M. Koutroulides. Parallèlement, « nous avons besoin de redondance et de cohérence entre les systèmes destinés à des installations similaires » afin de faciliter la maintenance qui pourrait être nécessaire dans cet endroit éloigné au sommet du monde.

M. Koutroulides et ses collègues de CDC s’efforcent actuellement d’achever la conception et veillent à ce que tout l’équipement d’installation nécessaire soit prêt à être livré à la SFC Alert par le service de transport maritime annuel prévu en mai. Le système d’alarme devrait être opérationnel trois mois après la conception, et le système d’extinction d’incendie devrait être entièrement installé et mis à l’essai en 2019-2020.

L’équipe du projet de système d’extinction d’incendie à la SFC Alert au Nunavut.
L’équipe du projet de système d’extinction d’incendie à la SFC Alert au Nunavut.


Joignez-vous à notre équipe

Nos équipes se composent d’ingénieurs professionnels, de techniciens et de technologues en génie et en environnement, de spécialistes et d’autres professionnels compétents.

Consultez les possibilités d’emploi actuelles :