Dan Benjamin

Membre des Forces armées canadiennes (FAC) pendant 35 ans avant d’entrer au service de Construction de Défense Canada en 2011, le Major-général (retraité) Dan Benjamin a su reconnaître les possibilités de transformation de soutenir les priorités émergentes du gouvernement : des mesures de limitation des coûts du gouvernement du Canada visant à réduire le taux de croissance des dépenses, tout en permettant à CDC de maintenir une prestation de services efficace et productive aux clients-partenaires.

Ayant été témoin de trois transformations des FAC alors qu’il était chef d’état-major (Infrastructure et environnement [IE]) et chef du génie militaire des FAC, le nouveau vice-président, Opérations – Prestation des services, a vu la nécessité d’équilibrer le coût de la prestation de services et les charges liées aux marchés d’IE, et ce, particulièrement dans la nouvelle réalité dans laquelle les programmes pourraient être réduits jusqu’à 30 %.

« Au moment, tous les ministères subissaient une pression incroyable [fiscalement], la transformation semblait donc inévitable aussi pour CDC, précise M. Benjamin. Il importait de valider la vision et de transformer la Société, notamment par un changement de culture, d’état d’esprit et des valeurs. Nous devions prouver que nous fournissions le meilleur rapport qualité-prix pour nos clients-partenaires et l’ensemble du gouvernement. »

En se basant sur la valeur et en adoptant une attitude axée sur la transformation, CDC a réussi à passer d’un modèle de gestion prescriptif à un modèle mû par le risque et les principes, incitant les employés à s’investir davantage dans l’ensemble du processus de prestation de service. Témoignant de ces réalisations, un rapport du Conference Board of Canada citait CDC comme l’une des principales sociétés d’État dans les catégories de rendement supérieur. Par ailleurs, CDC a récemment obtenu une très bonne note dans un audit externe qui utilisait des indicateurs de rendement semblables à ceux du secteur privé.

« C’est très gratifiant de constater que nous étions capable d’améliorer nos secteurs de services, et que notre personnel continue d’offrir des services de qualité, tout en étant très compétitif au niveau des coûts par rapport aux grandes entreprises d’ingénierie et d’architecture d’Amérique du Nord offrant des services semblables. »

Pendant sa deuxième (et dernière) retraite, M. Benjamin et sa femme, Marjolaine, prévoient passer beaucoup plus de temps avec leurs petits-enfants, et poursuivre leur passion de parcourir le monde pour participer aux masters internationaux de danse de salon.



Joignez-vous à notre équipe

Nos équipes se composent d’ingénieurs professionnels, de techniciens et de technologues en génie et en environnement, de spécialistes et d’autres professionnels compétents.

Consultez les possibilités d’emploi actuelles :