1812 Comox shoreline
L’enrochement de protection au pied de la pente restaure le bord de plage et stabilise les falaises de la plage Kye Bay contre l’érosion par les vagues.
L’enrochement de protection au pied de la pente restaure le bord de plage et stabilise les falaises de la plage Kye Bay contre l’érosion par les vagues.

Gérer l’eau et les vagues pendant la période la plus humide de l’année sur la côte ouest n’est pas idéal, mais ce n’était que l’une des nombreuses difficultés avec lesquelles les équipes de la 19e Escadre Comox ont dû composer pour mener à bien un projet qui pouvait avoir d’importantes répercussions sur la population.

Malgré les pluies automnales et hivernales ainsi que l’important ruissellement qui s’ensuit, les membres du personnel de CDC et du MDN ont conjugué leurs efforts afin de coordonner et d’achever le projet de protection contre l’érosion du rivage en deux ans à peine, dans des conditions environnementales extrêmes.

Initialement, la portée du projet visait l’érosion de la pente abrupte le long de la portion littorale du terrain de la base. L’effet des vagues au bas de la pente ainsi que les crevasses causées par le ruissellement de l’eau souterraine et de surface ont fait diminuer la superficie du terrain ce qui créait aussi un risque pour la sécurité publique. « Nous avons dû explorer beaucoup d’options », indique Joel Upsdell, spécialiste technique, Gestion des projets pour CDC à Comox.

La solution retenue comprenait deux volets : la construction d’un mur en béton armé à la base de la pente ainsi que l’aménagement de baissières et l’installation d’une infrastructure de drainage pour recueillir et rediriger l’eau efficacement au bas de la pente.

Pendant les travaux de construction, les équipes affrontent la pluie tandis qu’elles créent des baissières pour recueillir et rediriger l’eau de pluie.
Pendant les travaux de construction, les équipes affrontent la pluie tandis qu’elles créent des baissières pour recueillir et rediriger l’eau de pluie.

La construction a nécessité beaucoup de coordination, notamment entre les organisations externes, la population et les résidents qui vivent dans le secteur et qui fréquentent la populaire plage située à proximité, ainsi qu’avec les équipes afin de maximiser la plage de travail selon les marées.

« Pendant toute la durée du projet, nous avons tout donné puisque l’échéancier était très serré », ajoute M. Upsdell.

Le projet d’une valeur d’environ 3,5 millions de dollars a été terminé avec succès en mai 2017, selon l’échéancier prévu. Les travaux ont donc déjà subi les conditions automnales et hivernales extrêmes de l’année dernière, et on remarque déjà une nette différence. La pente résiste très bien aux éléments.




Joignez-vous à notre équipe

Nos équipes se composent d’ingénieurs professionnels, de techniciens et de technologues en génie et en environnement, de spécialistes et d’autres professionnels compétents.

Consultez les possibilités d’emploi actuelles :